La Fixation du Dioxyde de Carbone: Bon pour le Rendement des Cultures et Bien pour l’Environnement

Lucien Carlier, Ioan Rotar, Roxana Vidican

Abstract


Le développement de l'agriculture au cours des siècles et des décennies passés a entraîné la consommation des
stocks de carbone dans le sol créés pendant une évolution à long terme. Dans la plupart des sols cultivés, en particulier
dans les régions arides et semi-arides, cela a conduit à une réduction de la productivité des terres en relation avec la
dégradation et la désertification des terres. Il est maintenant temps d'inverser cette tendance. On a démontré que c'était
faisable, mais seulement si le type d'agriculture est changé. La séquestration du carbone comporte aussi la promesse
d'offrir des options doublement gagnantes et de nouveaux bénéfices pour les communautés des zones sèches. L'attention
des gouvernements doit être attirée sur ces bénéfices potentiels et le besoin d'initier un processus de collection de
données et d'analyse de stocks et de flux de carbone sur différents sites sélectionnés à une échelle déterminée.

Keywords


agriculture, sols, prairie

Full Text:

PDF