LE TRANSFERT INDUSTRIEL, UN DÉFIT POUR LE CHERCHEUR ET L’INSTITUTION

P. THONART, J. DESTAIN, M. ONGENA, F. DELVIGNE, J.M. ALDRIC

Abstract


Les bioindustries consistent à exploiter industriellement les potentialités des microorganismes (bactéries, levures, champignons), des cellules animales et végétales. Elles se caractérisent par leur aspect interdisciplinaire : elle se situe, en effet, au carrefour de différentes sciences : biologie, génie chimique et sciences de l’ingénieur.
Le secteur des bioindustries est loin d’être à maturité et il serait dangereux d’ignorer les obstacles mais nous assistons depuis une vingtaine d’années à une bio-révolution industrielle qui a ses effets non seulement sur les industries pharmaceutiques mais également chimiques, agro-alimentaires sans oublier les industries de l’environnement. Nous nous en servirons comme exemple pour illustrer le transfert industriel.

Keywords


bacteries; champignons

Full Text:

PDF


DOI: http://dx.doi.org/10.15835/buasvmcn-asb:62:0:2697


University of Agricultural Sciences and Veterinary Medicine
3-5 Manastur St., 400372 Cluj-Napoca
Romania
Tel: +40-264-596.384 | Fax: +40-264-593.792 
biroupublicatii@usamvcluj.ro